Notre spectacle a reçu l'attribution du Label Centenaire.

<<<<< Pour plus d'info, cliquer sur la cocarde     

 

 

Note d'intentions

 

Chacun, à un moment donné peut inscrire une page de sa propre histoire familiale dans « la grande histoire ». C’est d’autant plus le cas avec la première guerre mondiale, car bons nombres de luttes individuelles se sont mêlées aux combats collectifs. Beaucoup de familles à cette époque ont pleuré la perte d’un proche victime de la « Grande Guerre ». Le spectacle Hommes de boue s’inspire de faits réels et de la vie d’un soldat qui, à peine fini son service militaire, est parti comme tant d’autres faire la guerre. Son histoire nous est racontée de nos jours par un de ses descendants. Un homme, qui en tombant par hasard sur des documents militaires, décide de reconstituer le parcours de cet arrière grand-père durant ces années de combat. 

 

Le spectacle rend hommage à ces sacrifiés du front, « chairs à canon», envoyés se battre pour la patrie, « fleur au fusil », Lebel et baïonnette à la main. 

 

 

« Les Tranchées! Tout l’hiver, le poilu reste là. Il pleut, il pleut, bergère! La Terre est une boue. Le soldat est le premier homme, celui que Dieu façonna dans la boue. Dans sa capote de boue, les jambes jusqu’aux tibias dans la boue, sous un ciel de boue, le poilu est un homme de boue."

Joseph Delteil - LES POILUS- 1926 

Pour connaître les  dates de tournée, cliquer sur AGENDA

LA PRESSE EN PARLE > LE TÉLÉGRAMME 3 Octobre 2015

Seul sur scène, Christophe Duffay joue d'émotion pour interpréter un Poilu qui a réellement existé. Homme de boue est un voyage dans le temps qui emporte tant le spectateur que l'acteur.

Comme suspendus au récit qu'ils viennent d'écouter, les élèves  sont silencieux lorsque le comédien quitte la scène. Quelques minutes, le temps de sortir de la peau du personnage, et Christophe Duffay revient saluer son public.

Seul sur les planches, il incarne un Poilu qui traverse la guerre 14-18 et ses horreurs, depuis la mobilisation jusqu'au traité de Versailles en juin 1919.  Son personnage a vraiment existé ! C'est l'arrière-grand-père de l'auteure de la pièce, Zouliha Magri, présente pendant la représentation.

« Petite, j'ai bien connu mon aïeul. Mais c'est en interrogeant mes grands-parents et parents, en consultant des documents, que j'ai rassemblé la matière originelle de ce spectacle. »

Christophe Duffay est soutenu dans son jeu poignant par une illustration sonore qui ajoute à l'intensité des moments forts. Deux écrans complètent un dispositif bien huilé où photos, films et autres documents plongent les spectateurs dans la réalité de l'époque.

« Tout y est ! » se réjouit une enseignante, en s'adressant à l'acteur et à l'auteure. « En donnant vie à un homme ordinaire qui connaît le pire mais finit par s'en sortir, c'est en quelque sorte l'affectif qui emporte l'attention des élèves. 

HOMMES DE BOUE

 

Galerie

En voir plus

Théâtre du Totem - 4 rue Moulin à Papier  22000 Saint-Brieuc - Tél. 02 96 61 29 55 - Courriel: theatredutotem@gmail.fr

  • Grey Facebook Icon